News

critère coup de coeur

Ces critères qui déclenchent le coup de cœur des acheteurs !

Comme chaque année avec l’arrivée du printemps, le marché immobilier reprend du galon. Saviez-vous que les Français visitent en moyenne cinq logements avant de signer une promesse de vente ?

Coach Visit revient sur ces critères coups de cœur décisifs pour l’achat d’un bien immobilier.

Le printemps : une saison propice au marché immobilier

Les déménagements pendant l’été sont toujours aussi nombreux et bon nombre d’acquéreurs commencent sérieusement leurs recherches au printemps pour s’assurer un changement de vie dès la saison estivale !

Selon une étude* sur les visites immobilières en France, « 24 % des acquéreurs ont trouvé leur bonheur dès leur première visite, sachant que 69 % des candidats à l’achat déclarent n’avoir visité que cinq biens avant de se lancer dans leur projet immobilier ».

* menée par YouGov

Les critères coup de cœur lors d’une visite

La luminosité, l’absence de vis-à-vis et la surface du bien immobilier sont des critères très importants pour les acquéreurs.

Selon la même étude :

  • 57 % des français interrogés (et même 62 % chez les femmes) citent en premier lieu la luminosité
  • 56% la surface du bien
  • 55% l’absence de vis-à-vis
  • 54% l’état du bien
  • 53% la localisation du bien

Cette liste de critères permet aux futurs propriétaires de se projeter plus facilement. Même si le prix reste déterminant pour 45% des personnes interrogées, le ressenti global reste le plus important.

Au contraire, l‘humidité du logement peut susciter un refus catégorique : 66 % des personnes interrogées considèrent cet élément comme rédhibitoire. Le prix représente également un frein pour 58% des futurs propriétaires.

Les sujets sensibles

Les futurs acquéreurs sont 47 % à s’interroger sur de possibles vices cachés (caractère inondable du logement, qualité du terrain, de l’isolation ou cloisons etc). Pourtant, le vendeur est tenu de signaler ce genre de vices sous peine de poursuites judiciaires.

Près de la moitié des personnes interrogées (44 %) aimeraient également aborder une négociation du prix lors de la visite et 41 % à interroger le propriétaire sur l’environnement quotidien (voisins et quartier).